Apophis ou Apep

Terrible serpent de la mythologie égyptienne, Apophis est l’ennemi de Râ.

Si le dieu Seth est considéré comme mauvais dans les mythes égyptiens, par rapport à ses méfaits envers Osiris et sa rivalité avec Horus, Apophis (ou Apep) est un ennemi bien plus dangereux, il est la plus grande crainte des égyptiens et même redouté par les dieux. Représentant le Chaos, il est le mal incarné et lutte chaque jour pour plonger le monde dans les ténèbres. Il serait né d’un crachat de la déesse primordiale Neith et fut rejeté immédiatement compte tenu de sa nature. Obligé de vivre dans les ténèbres, Apophis dédia alors son existence à vouloir se venger, surtout de . Son nom vient de Aapep ou Aapef signifiant géant.

C’est le maître de l’obscurité et de la destruction, seigneur de la Douât, le néant chez les égyptiens. Il est également le roi des âmes déchues, toutes celles rejetées lors du Tribunal des morts par Osiris et n’ayant pas accédé au champ d’Ialou. On le décrit souvent comme un gigantesque serpent de plusieurs centaines de mètres de long, mais quelque fois on le trouve sous la forme d’un hippopotame, d’un oryx ou d’une tortue. Quelques fois, on l’a vu représenté dans des tombeaux de pharaons avec douze têtes humaines.

Apophis ou Apep

Tous les jours, lorsque Râ a traversé Nout, le ciel et passe l’horizon, Apophis tente de le vaincre en enroulant ses anneaux autour de lui, afin que le jour ne se lève plus. Néanmoins Apophis ne remporte jamais la bataille, mais Râ ne doit pas cela qu’à lui seul. Il est accompagné sur sa barque par Isis qui se charge de désorienter Apophis, pendant que Bastet le décapite. On dit d’ailleurs que la teinte rouge du ciel au lever du soleil est le sang versé du serpent. Dans certains récits Seth est également sur la barque pour combattre Apophis, jouant ce rôle après que le trône sur Terre ait été définitivement donné à Horus.

Les égyptiens essaient également de se protéger d’Apophis, qui est pour eux le plus grand des maux. Pour cela, ils fabriquent des statuettes en argile à son effigie, avec son nom gravé dessus. Lors de cérémonies, ils lacèrent ces statuettes puis les jettent dans un feu.

Le combat entre Apophis et Râ est amené à être éternel, car tous les deux sont opposés et l’un ne pourrait vivre sans l’autre. Si Apophis gagnait l’obscurité régnerait et le cycle de la vie représenté par la course du soleil serait rompu. Chaque lever de soleil est donc le signe d’une nouvelle victoire sur Apophis, qui a été repoussé. Quand une éclipse se produit, on dit que Apophis a pu momentanément prendre le dessus sur Râ. Cependant si Apophis était vaincu définitivement, les conséquences seraient également néfastes car l’équilibre serait également rompu. Dans un cas comme l’autre, le monde reviendrait au chaos où il était avant sa naissance.

« Cette terre retournera à l’eau primordiale, Noun, au déluge sans fin des commencements. Et à la fin, il n’y aura plus ni dieux ni déesses. Rien sinon Atoum, le Seigneur de Toutes Choses qui confectionna l’humanité et tous les dieux et qui existe encore lorsque tout a disparu. »
Livre des morts

 

Liens externes (en) : Enemy of Re (Tour Egypt), Apep (Gods of ancient Egypt)

 

Image : Riordan Wiki