Brahmâ

Dernière modification le 01/05/2021 par Mibetama

Appartenant à la trimurti, Brahmâ est une divinité majeure du panthéon hindou.

Introduction

Brahmâ est un dieu majeur hindou, car c’est un dieu créateur de tous les êtres vivants. Il est la divinité de la sagesse et le gardien des Veda (textes servant de guides). Il précède Shiva et Vishnou dans la Trimurti, la grande triade. Son statut est supérieur chez les bouddhistes puisqu’il est le roi des dieux. Brahma est un dieu qui se montre plutôt discret. Il ne s’occupe jamais des affaires des hommes et, quelquefois, intervient dans celles des dieux. Selon les récits, il serait né d’un œuf doré dont il serait sorti après un an de méditation. C’est alors qu’il créa le monde : le ciel avec une moitié, la terre avec l’autre.

Création et destruction

Donc c’est à Brahmâ que l’on doit la création de l’univers, mais aussi sa destruction qui amène une autre création, car chez les hindous tout est cyclique. Ainsi, quand Brahmâ s’endort, ses nuits sont aussi longues que ses jours ; c’est à son réveil que le monde se recrée et que les âmes se réincarnent. Ceci ne se produit pas tous les jours, puisque le temps vécu par Brahmâ est différent du nôtre. Un de ses jours est équivalent à 4 milliards et 320 millions d’années terrestres.

Épouse

Il est marié à sa propre fille, Sarasvatî la déesse de la connaissance, de l’éloquence, de la sagesse et des arts. Brahmâ tomba amoureux d’elle lorsqu’elle naquit d’un œuf qu’il avait créé. Il lui voua une telle adoration, qu’il se fit pousser cinq têtes afin de pouvoir la contempler et veiller sur elle en permanence. De cette union naquirent les premiers mortels.

Voyant cela, Shiva trancha une des ses têtes alors que Sarasvatî tentait d’échapper au regard de Brahmâ. Apprenant qu’elle était la fille de Brahmâ, Shiva jugea inapproprié qu’il soit autant obsédé par elle et décida que Brahmâ ne serait vénéré nulle part. C’est pourquoi, on compte seulement quelques temples dédiés à ce dieu, bien que parmi eux on trouve Angkor Wat. Une autre version raconte que c’est en poursuivant Sandhyâ, une des filles de Shiva, que Brahmâ perdit sa cinquième tête. Pour le fuir, Sandhyâ s’était changée en biche, aussitôt Brahmâ se transforma en cerf. Shiva assistant à cela, d’une flèche décapita le cerf qui reprit son apparence normale. Alors, Brahmâ abandonna sa chasse et s’excusa auprès de Shiva.

Brahma

Représentation

Brahmâ est représenté assis nu sur une fleur de lotus ou chevauchant Hamsa, une monture décrite comme un cygne ou une oie. Il a la peau rouge (qui sera de ce fait la couleur portée par les brahmanes), il est habillé en blanc, avec ses quatre têtes restantes. Chaque tête porte une barbe blanche ou noire, qui incarne une part de sa personnalité, du fonctionnement de la pensée, et récite un des Veda en punition pour son comportement envers Sarasvati. Ainsi on trouve : l’esprit, l’intellect, l’égo et la conscience. Il possède quatre bras et quatre mains qui tiennent les Vedas, une cuillère sacrificielle, un pot d’eau et un chapelet de perles qui représentent la création.

Références

Lien externe : Le panthéon hindou (BnF)

Image : imgur