Marduk ou Mardouk

Créateur du monde. Marduk est l’un des plus grands dieux sumériens ou mésopotamiens.

Connu également sous les noms de Bel-Marduk, Bellus Marduk ou Baal-Marduk, il est le plus grand dieu mésopotamien. Fils d’Ea et de Damkina, il régnait à Babylone dans l’Esangil, son sanctuaire. Zarpnitou était sa femme et le dieu des scribes Nabou son fils. Il est représenté par un dragon à tête de serpent et il est associé à la planète Jupiter.

Marduk ou Mardouk

Il prit son importance lorsqu’il fut désigné comme champion pour terrasser la déesse primordiale Tiamat, mère des dieux. Pour la vaincre, il envoya la meute des Vents, nommée aussi le vent mauvais dans sa bouche, qui lui gonflèrent le ventre. Quand il fut assez gros il le transperça avec une flèche.

Après cette guerre, il pacifia les dieux et donna une fonction à chacun pour organiser le monde. Puis avec la tête de Tiamat et son torse il créa les cieux, avec ses membres la Terre et avec ses larmes les eaux. Ensuite il créa les années, étoiles, la lune et le soleil pour illuminer le ciel. Élu roi par les autres dieux après ces initiatives, Marduk leur demanda de fonder une ville qu’il nommerait Babylone qui serait également son palais. Il acheva son travail en demandant à Ea de créer les hommes à partir du sang de Kingu, le fils et dernier époux de Tiamat. Ces créatures accompliraient les tâches pour les dieux, qui pourraient se consacrer à leur activité favorite qui est l’oisiveté.

A chaque nouvel an, les autres dieux viennent lui rendre hommage et les huitième et onzième jours, il s’agenouillent devant lui, le temps que les destins se fixent pour cette nouvelle année. Marduk est le garant de l’ordre sur Terre et lorsque Nergal le dieu des Enfers parvint à le faire lever de son siège tout s’inversa. Le jour devint nuit, les routes se peuplèrent de brigands, les hommes s’attaquèrent entre eux jusqu’à ce que Marduk reprit sa place.

Dans ses grandes créations, on peut citer également la cité de Babylone dont il fut le fondateur et où un temple, en tant que dieu protecteur de la cité lui est dédié. L’un des deux gardiens de la la Porte d’Ishtar, la plus grande entrée de la cité, menant à son temple est gardée par le Sirrush, une créature qui lui est associé.

Références

Littérature : Enuma Elish

Jeux vidéo : Atlantica Online (Nexon)

 

Lien externe : Bel, Baal, Belos (Clio la Muse)