• Auteur/autrice de la publication :
  • Publication publiée :19/09/2023
  • Post category:Critiques
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :19/09/2023

Après son jeu de cartes Foretales, Alkemi Games revient avec un nouveau jeu, An Ankou, un roguelike, mélangeant exploration, action et artisanat. Le titre est actuellement en early access sur Steam et nous avons pu nous y essayer et en avoir un premier aperçu.

An Ankou

Titre du jeu : An Ankou
Genre : Action et roguelike
Développeur : Alkemi Games
Éditeur : PID Ganes
Plates-formes : PC, PlayStation 5, XBox Series X
Sortie française : non-annoncée

Une esthétique et une ambiance

C’est bien entendu la première chose qui nous plonge dans An Ankou. Le jeu nous amène dans un monde en proie à des monstres, tous inspirés du folklore français. Proposant une direction artistique colorée, mais dans une ambiance sombre, le jeu est visuellement très réussi. Les bruitages et musiques accompagnent bien le joueur et participent à l’ambiance, sans être trop redondants.

Qui dit roguelike dit répétition

Et oui, parce dès le premier niveau, le joueur va devoir se faire à l’idée de recommencer plusieurs fois. Le jeu se veut dur et certains échoueront peut-être dans les dix premières minutes. An Ankou est un roguelike pur et dur, qui pousse à apprendre de ses erreurs et recommencer. D’autant que la difficulté ne s’accroît pas forcément en explorant plus longtemps. En restant dans la première zone, avec le temps les ennemis se font de plus en plus nombreux jusqu’à être submergé.

On enchaine les tentatives et même en restant dans la même zone, on ne se lasse pas. On cherche à aller plus vite, revoir l’ordre de ses priorités de craft. On optimise donc sa progression au mieux et ainsi le craft du jeu apporte aussi un aspect tactique important au jeu. Il faut améliorer son personnage vite et le faire avancer en surmontant tous les obstacles. An Ankou n’est pas qu’un roguelike où l’on doit vaincre des monstres, c’est aussi un jeu dans lequel il faut survivre.

Des personnages préparés au combat

Les personnages ne sont cependant pas de base sans atouts. Plusieurs sont jouables, chacun avec un skill qui lui est propre et ils s’améliorent au fil des objectifs complétés. Cependant dans cet early access, seul le premier, le soldat est jouable.

Il est armé de base d’une épée, un skill défensif pour affronter les monstres, il va devoir collecter diverses ressources (champignons, bois, chanvre, peau de bêtes,..). Avec celle-ci il pourra crafter des potions pour se soigner, des pièces d’armures, des objets utilitaires et de nouvelles armes. Cependant, au niveau des armes, il ne peut en avoir qu’une. Crafter une arbalète oblige donc à faire un choix entre corps-à-corps ou distance. Cependant à tout moment il peut venir changer d’arme en revenant là où il a laissé la précédente. Avec les ressources, il peut également améliorer son équipement. Ainsi, l’artisanat est au cœur du gameplay, il faut collecter et crafter vite, afin de ne pas se retrouver très vite dépassé par le nombre de monstres et leur difficulté.

Un roguelike original avec du potentiel

A travers ce premier aperçu, ce An Ankou laisse une très bonne impression. En témoigne ses avis sur Steam tous très positifs. Outre son ambiance, son gameplay en fait un roguelike différent des autres, qui propose une manière de jouer différente des autres jeux du genre. Il offre du challenge, de la tactique, de la survie et avec son nombre de personnages devraient offrir de nombreuses heures de jeu. Un titre donc à surveiller l’évolution et à sa sortie, car il pourrait être une bonne petite surprise.

Liens externes : Alkemi Games, TwitterSteam

Ervael

Créateur de Dol Celeb. Grand amateur des mythes, légendes et de fantasy depuis de nombreuses années, continuant de les explorer, pour continuer à faire des découvertes et les partager.
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments