TUNIC

Preview : TUNIC

TUNIC

C’est à l’occasion du Steam Néo Fest 2021 que l’on a pu découvrir la démo du jeu TUNIC développé par une seule personne (Andrew Shouldice), Il s’agit d’un Zelda-like coloré dans lequel on incarne un renard devant explorer une île et découvrir ses mystères. Annoncé en 2017 pour une sortie en 2019, puis repoussé le jeu a bien avancé et se dévoile un peu plus.

Titre du jeu : TUNIC
Genre : action-aventure
Développeur : studio Finji
Éditeur : studio Finji
Plate-forme : PC
Sortie française : non-annoncée

TUNIC nous plonge dans les aventures d’un petit renard qui se retrouve échoué sur une île. Le jeu se présente sous une vue isométrique et dans une ambiance colorée. Par son gameplay et son genre, TUNIC est d’un genre qui ne sera pas inconnu car il est clairement un Zelda-like. Avec un héros arrivant sur une île inconnue et devant l’explorer, on peut penser précisément à Link’s Awakening. Mais bien qu’il reprenne des codes du genre, il n’est pas une copie d’un Zelda.

Son ambiance colorée, feutrée, avec une certaine douceur, ses musiques envoutantes, donne au jeu un parfum de nostalgie. Cela nous rappelle des jeux d’ancienne génération remis au goût du jour. Et comme les jeux retro, il ne faut pas se fier à la direction artistique enfantine, car le jeu n’est pas pour les enfants, il demande réflexion et a une certaine difficulté. On ne sera pas dans un soul-like comme a pu le dire son créateur dans une interview, mais il ne faut pas penser que par son côté coloré et mignon il sera facile. Dès le premier donjon on découvre que certains ennemis ont des comportements bien précis et qu’en cas d’erreur on subit de lourds dommages. Ainsi l’imprudence ou la précipitation peuvent amener dans certaines phases, surtout les donjons à un échec rapide.

Heureusement, le jeu bénéficie d’une prise en main facile et intuitive. Notre renard répond parfaitement aux commandes et est très maniable. Comme tous les jeux, on nous enseigne les mécaniques une par une. D’abord le bâton pour attaquer (vite remplacé par une épée), esquiver, puis parer quand on trouve le bouclier. L’interface est des plus simples, avec tout ce qui est nécessaire et sans superflus, laissant place à la lisibilité.

Comme dans d’autres jeux du genre, si le monde à explorer est assez vaste, on ne peut accéder à certaines zones qu’après avoir obtenu certaines aptitudes. Ainsi bien que le jeu permette une grande liberté, un fil permet de mener le joueur à accomplir les choses dans un certain ordre. D’autant que les zones sont très bien agencées pour ne jamais s’y perdre. La durée de vie peut-être espérée comme conséquente, avec de quoi faire pour résoudre les mystères de l’île. Parmi ces mystères on trouve le langage de l’île, avec son écriture mystérieuse. Ce qui de se fait met un frein à la narration, bien que l’on puisse interpréter facilement certaines choses.

TUNIC se présente donc pour l’heure comme un jeu très soigné et très prometteur. Une belle aventure semble nous être proposée et qui devrait ravir bon nombre de joueurs et tous les amateurs du genre. Cependant il faudra attendre d’en voir l’intégralité pour juger si sa durée de vie, la variété de ses donjons et ennemis sera à la hauteur des attentes qu’il pose par l’univers qu’il propose.

Lien externes : site officielSteam Néo Fest

Dernière modification le 02/11/2021 par Ervael

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments