Boss Monster : Master of the Dungeon

Dernière mise à jour le par

Introduction

Jeu de cartes édité par Brotherwise Games et créé par ses fondateurs Johnny et Chris O’Neil, Boss Monster : Master of the Dungeon est un jeu qui en 2003 a su attirer l’intérêt du public via un Kickstarter au succès immédiat. Une critique tardive, mais pour un jeu qui pourrait être toujours aussi plaisant et original.

Boss Monster : Master of the Dungeon

Ce jeu se présente comme un cousin du jeu vidéo Dungeon Keeper. Comme dans celui-ci les joueurs incarnent des Maîtres de Donjons qui vont devoir repousser les attaques de héros et collecter les âmes de ceux qu’ils auront vaincus.

Système de jeu

Cartes, présentation et victoire

Les cartes du jeu qui font de nombreuses références à la culture geek se disposent dans une manière rappelant les jeux à scrolling horizontal. Les héros arrivent dans le donjon par la gauche et doivent traverser jusqu’à cinq salles, pour atteindre le boss. La partie s’achève s’il ne reste qu’un seul boss en vie ou si un joueur parvient à vaincre assez de héros pour récolter 10 récompenses qu’ils offrent.

Boss Monster, cartes

Tours de jeu

Chaque tour est relativement simple. Au début les héros qui ont des classes diverses arrivent en ville, puis les joueurs effectuent leur tour de construction de donjon. Ils peuvent ajouter une salle (chaque salle ayant une ou plusieurs « classes »), en améliorer ou en détruire selon les cartes à leur disposition. Ils peuvent ensuite appliquer tous les effets que leurs salles leurs confèrent (comme échanger des cartes de leur main ou en piocher en plus).

Ensuite les héros passant à l’attaque, chacun choisissant le donjon ayant le plus de salles correspondant à sa classe. Ils passent alors une salle après l’autre, subissant dans chacune des dégâts. S’il meurt avant d’arriver au boss, il offre un point de récompense au joueur, s’il atteint le boss, il lui retire des points de vie. La difficulté augmente au fil de la partie car au bout de quelques tours, des héros épiques font leur entrée, ayant plus de point de vie et des effets.

Cartes de sorts, items et extensions

Le gameplay du jeu est renforcé par des cartes de sorts que les joueurs peuvent utiliser pour soutenir leur donjon ou gêner leurs adversaires. En option peuvent être ajouté les items, chaque héros arrivé en premier en ville possède. Cet item lui donne un effet supplémentaire et s’il meurt dans le donjon, le joueur récupère cet item qui a un autre effet pour lui. De plus des extensions sortent régulièrement pour alimenter le jeu de nouvelles cartes, nouvelles options et plusieurs règles alternatives ou additionnelles venant modifier celles de bases ou ajouter des détails existent.

Conclusion

Bien que simple dans son gameplay, pour des parties rapides (30 minutes environ), Boss Monster : Master of the Dungeon est riche dans son côté stratégique. Les joueurs doivent jongler entre construire leur donjon efficacement pour résister aux héros, mais devant faire en sorte aussi à les attirer, tout en gardant un œil sur leurs adversaires. Un jeu qui a fait son succès par son très bon système de jeu, son équilibrage et son originalité. Toujours un must cinq ans après sa sortie  et qui s’est vu décliné en version jeu vidéo disponible sur différentes plateformes.

 

Liens externes (en) : site officieljeux vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *