Critique : Kenan, redresseur de foi saison 2 (A.Holay)

Dernière mise à jour le par

Il y a un an environ, nous vous présentions et faisions la critique de la première saison de Kenan, redresseur de foi, d’Anthony Holay. Ce mois-ci la saison 2 s’est achevée et nous revenons donc sur cette série pour en parler.

Kenan, redresseur de foi saison 2

Avant de débuter nous vous invitons à relire notre critique de la saison 1, car un bon nombre de chose que nous avons pu dire sont toujours présents. Cette saison 2 est la suite directe de la précédente. Il n’y a pas de saut dans le temps, elle reprend là où nous avons laissé Kenan et ses compagnons. Il ne faut donc pas s’attendre à avoir de surprise dans le bon ou mauvais sens, dans l’écriture et l’ambiance de la saga.

Synopsis

Alors qu’ils poursuivent le terrible sorcier Aaron à travers la contrée de l’Ouest, Kenan et ses compagnons doivent affronter un danger aussi inattendu que mortel. Pendant ce temps, au palais royal d’Alstore, l’Officiant Maël se retrouve une fois de plus, bien malgré lui, au centre de mystérieuses intrigues…

Critique

On retrouve donc avec plaisir Kenan suite à l’attaque du palais et dans la tension qui avait été créé. La menace planant sur le monde avec le retour de forces démoniaques se fait de plus en plus grand et s’insinue déjà dans le parti du héros et des personnages principaux. La saison 1 nous a laissé dans cette situation, où l’on peut déjà se demander comment vont-ils pouvoir faire face à cette menace, en ayant déjà attaqué de l’intérieur et avoir leur nombre réduit. C’est ainsi que notre héros et les autres redresseurs de foi survivants vont devoir partir pour une autre cité que le mal commence à ronger, mais aussi pour poursuivre Aaron, le mage ayant semé le trouble au palais.

Si la saison 1 introduisait l’univers et commençait à nous le faire voir sombrer dans les ténèbres, cette saison prolonge cette descente aux enfers. Chaque nouvelle avancée des héros les amène vers de nouveaux mystères qui montrent à quel point les ténèbres se font de plus en plus grandes. Que cela soit dans les situations où les rencontres, on suit un enchainement d’événements dans lesquels les personnages sont pris et où chaque résolution ne laisse entrevoir que de sombres jours à venir.

Il est d’ailleurs intéressant de suivre l’évolution des personnages, que cela soit avec le groupe de Kenan avec ses personnalités différentes, Maël poursuivant ses recherches et face à ses découvertes, la reine Leonore face à ses responsabilités et son peuple, mais aussi le jeune Pline que l’on retrouve avec plaisir. En ce qui concerne Kenan, cette saison est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur le passé de cet homme tourmenté.

Les tourments et les doutes sont d’ailleurs des plus présents dans cette saison. Plus la situation se fait obscure, plus les personnages se remettent en questions et sont en proie à des hésitations. On peut donc dire que l’on est peut-être dans la phase transitoire de l’intrigue, celle où les personnages se laissent emporter par la situation, luttant pour survivre, avant d’entre dans une phase où ils retourneront la situation à leur avantage. Ce qui reste seulement une supposition, car seul l’auteur en connait la suite.

Conclusion

Cette saison 2 de Kenan, redresseur de foi ne faillit pas à ce que la précédente avait introduit. Elle en est la suite directe, en gardant les qualités et fait très bien avancer l’intrigue, ainsi que l’évolution des personnages. Si vous aimez la dark fantasy, elle devrait vous satisfaire proposant une bonne alternative aux grands titres du genre. Quant à ceux qui ont déjà lu la saison 1, vous ne serez pas déçu de cette suite qui ne vous fera qu’attendre la saison 3, qui est déjà en cours d’écriture.

 

Liens externes : site de l’auteur, page Nutty Sheep

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *